Entreprise de rénovation de maison Lille, Roubaix - De A à Z

Combustion du bois à granulé

Comment le granulé de bois brûle-t-il ?
Le granulé de bois, appelé aussi pellet, est un bâtonnet cylindrique de combustible compacté. Il est obtenu grâce au compactage de résidus issu des scieries (sciures, copeaux...).
Le processus de la combustion des granulés de bois

Il est identique à celui de la combustion des bûches.
La combustion des granulés de bois passe par 3 phases :

La phase de séchage (jusqu'à 250 °C) : c'est l'évaporation de l'eau contenue dans le bois (réaction endothermique = absorption de chaleur)
La phase de pyrolyse (entre 250 et 800 °C) : c'est la décomposition chimique du bois en « produits gazeux »
La phase d'oxydation (entre 800 et 1100 °C) : c'est l'incandescence des « produits gazeux » de la pyrolyse et des braises.

Photo de granulés de bois Les granulés de bois

                                     photo granulés 


AINSI, LA COMBUSTION DES GRANULÉS DE BOIS PERMET D'OBTENIR :

 

  • Du gaz sous forme de dioxyde de carbone et de vapeur d'eau.
  • De la matière sous forme de cendres et de poussières.
  • De l'énergie sous forme de chaleur.
La consommation en air de la combustion du granulé de bois

 

La consommation en air lors de la combustion du granulé de bois peut être de 40 m³/h.

Une amenée d'air est obligatoire pour palier à cette consommation. L'air peut provenir soit de la pièce, soit être canalisée jusqu'à l'appareil lorsqu'il le permet.

 

 

Comment assurer une bonne régulation du poêle à granulés ?

 

Bien utiliser son appareil à granulés
A la différence d'un poêle à bois, le poêle à granulés change d'allure de combustion (pour respecter vos réglages de température) en faisant varier la quantité de granulés et la quantité d'air amenée.

Inutile de se soucier de la position d'amenée d'air ou du clapet de buse comme sur un poêle à bois.

L'électronique de l'appareil à granulés gère automatiquement ces éléments.